Formulaires

d'inscription 2019-2020

Questionnaire Santé

Marche Nordique - Baby

Majeurs - Mineurs

  fond-ban-tortue  

Courir pour 1 Fleur Dimanche 13 Octobre

Module engagement licenciés ERA Antibes
Inscription en ligne pour participants

FLYER BALADE
GOURMANDE
balade2019


image.png


facebook

logo-hoos
laurien
laurien

Laurien
Bourguignon-Hoos
Coach/consultante
dans le développement
personnel
et professionnel.
En savoir plus…

livre
Passionnément
ULTRA

"115 kilos et après..."
Un livre de Gérard Cain
338 pages de passion...
A commander ici

Marie CAIN à la 3è place du Paris Alsace 2019

La semaine dernière Marie CAIN a pris part à la plus longue et difficile épreuve de marche athlétique au monde, que peut-être le « Paris Alsace ».
Longue de 303 km pour les féminines et d’un dénivelé estimé à plus de 10000 m, cette épreuve se compose de 4 étapes :
1 - Au départ à Neuilly sur Marne, un prologue de 9,2 km sur circuit.
2 - Une étape de nuit à Château Thierry, longue de 34,8 km
3 - Un étape de 202,8 km allant de Vitry-le-François à Epinal
4 - Enfin la dernière étape allant de Plainfaing à Ribeauvillé avec 56,2 km et 2 cols à franchir, le col « Le Bonhomme » et le col du « Calvaire ».

mmarie0

Tout se passa très bien jusqu’au 200è kilomètre environ. C’est à cette distance que son dos lâcha et Marie se retrouva pliée sur le côté droit. Ce fut un dur handicap pour finir les 100 derniers kilomètres en se tenant la hanche avec une main coincée dans son porte gourde de façon à se redresser au maximum. Sa moyenne horaire chuta alors de 1,5 voir 2 km/heure.

Difficile dans ces conditions de lutter pour le classement général. Mais elle réussit grâce à sa ténacité et son courage, dans un premier temps de finir l’épreuve et à garder sa 3è place en « bataillant » jusqu’au bout.

Elle fût récompensée justement pour sa ténacité et son courage en n’ayant pas abandonné, du Prix du Jury de l’épreuve.

Dommage, car avec l’entrainement réalisé tout l’hiver qui lui permit d’obtenir ses 2 titres de Championne de France de « Marche de Grand Fond » et de sa préparation spécifique du printemps, elle avait les moyens de viser mieux.

mmarie01

Cette expérience pour une première épreuve d’une telle importance fût pour elle un moment qu’elle n’oubliera jamais. Lors de la longue étape de 202 km qu’elle fit sans dormir, elle dépassa ce qu’elle croyait être ses limites, découvrit les hallucinations, géra toutes les douleurs dues à son dos pour finir par un dernier kilomètre de « feu » pour passer la ligne d’arrivée entourée par 4 motards de la sécurité de l’épreuve.

Marie fait partie désormais du clan très fermé des « finisseuses » de cette épreuve mythique. Retentera-t-elle l’année prochaine ????… pour le moment c’est encore trop tôt pour le dire…

mmarie1

mmarie2

mmarie3

mmarie4

mmarie5

mmarie6a

mmarie6

mmarie7